Depuis 1954, la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation se tient le dernier dimanche d’avril.

Cette année, en raison du second tour des élections présidentielles, la cérémonie a été avancée au vendredi 22 avril.

Cette commémoration est l’occasion de rappeler des événements que l’humanité a subi  pour lesquels le devoir de mémoire est primordial afin qu’ils ne se reproduisent plus.